SARS-COV-2 (COVID-19) et maintenant on fait quoi?

Canada SARS-COV-2 (COVID-19)
Canada SARS-COV-2 (COVID-19)

Cette article de LA PRESSE nous informe involontairement de ceci:

« Il a néanmoins indiqué que la très grande majorité des décès enregistrés au Québec, soit 850 sur 1041, provenaient de CHSLD ou de résidences pour aînés. »

Cela représente 0.0023% de la population du Québec.

850 des 1049 morts proviennent des CHSLD et centre pour personnes âgées. Soit 81% des personnes mortes qui sont en ’FIN DE VIE’. Donc, en date d’aujourd’hui le COVID-19 a fait 199 victimes depuis le 14 mars. Chiffre qui n’a pas été normalisé, car l’incidence serait possiblement inférieure une fois normalisé. Cela représente 0.0023% de la population du Québec.

0.0023% de la population du Québec.

0.0023% de la population du Québec.

On isole et enferme les personnes le moins à risque, soit les enfants et les jeunes adultes alors que l’on garde les personnes âgées regroupées.

Quant à la logistique : On isole et enferme les personnes le moins à risque, soit les enfants et les jeunes adultes alors que l’on garde les personnes âgées regroupées. Pire, une partie des travailleurs de la santé sont transférés quotidiennement d’un établissement à l’autre (dans les hôpitaux aussi jusqu’à il y a deux semaines) pour les besoins en main-d’œuvre et à Montréal, une bonne partie des travailleurs voyage par les transports en commun.

Nous sommes pratiquement sous les mesures de guerre et des abus policiers les journaux nous en montre fréquemment (pour nous faire peur, pas pour les dénoncer). 60-70% de la population doit être immunisé pour que la transmission endémique soit ineffective. Ce qui veut dire que plus de la moitié de nous allons être infecté par le virus. L’idée ce n’est pas de savoir si nous allons l’avoir, c’est quand!

La population n’est pas idiote. En discutant avec des gens de tous âges et horizons, les personnes à risque déclarent qu’elles vont être extrêmement prudente une foi les mesures de confinement lever.

D’autres pays ont déjà commencé un dépistage massif de population type dans plusieurs régions pour connaitre le nombre de porteurs asymptomatique et le pourcentage de la population qui à déjà contracté le SARS-Cov2 (COVID-19). Cela afin de planifier une stratégie de retour à la normale de l’économie. Qu’est-ce qu’attendent le Québec et le Canada?

Officiellement à quelques exception/régions près, nos hôpitaux ne sont pas surchargés présentement, bien au contraire. Depuis le début du confinement, les ressources nécessaires et les méthodes ont été mises en place et notre capacité à identifier, comprendre le problème et y faire face est supérieure. Lors d’un nouveau problème inconnu, ici le COVID-19, c’est normal de faire des hypothèses, mais il faut se donner les moyens de dresser un portrait de la situation actuelle précise qui reflète fidèlement l’état de la situation. Avez-vous envie que l’on poursuivre les mesures avec la méthode à tâtons basé sur des hypothèses (ce qui se résume par essaie et erreur)? D’autres pays ont déjà commencé un dépistage massif de population type dans plusieurs régions pour connaitre le nombre de porteurs asymptomatique et le pourcentage de la population qui à déjà contracté le SARS-Cov2 (COVID-19). Cela afin de planifier une stratégie de retour à la normale de l’économie. Qu’est-ce qu’attendent le Québec et le Canada?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.