Michel Onfray philosophe français

Michel Onfray
Michel Onfray
Michel Onfray
Michel Onfray

Il critique l’enseignement de la philosophie tel qu’il est dispensé par l’Éducation nationale, qu’il juge limité à la transmission d’une histoire de la philosophie officielle et conforme à l’ordre social, plutôt que de se donner pour but d’apprendre à philosopher, vision contestée par de nombreux enseignants en exercice dans le secondaire. Il est aussi excédé par la dimension administrative et « policière » de sa profession (faire l’appel, noter les élèves).

Il crée l’université populaire pour lutter contre les idées du Front National à l’aide de la philosophie : analyser, penser, réfléchir ». Faisant le choix délibéré de la province, il l’implante à Caen, dans sa région d’origine, où il organise chaque année le séminaire de philosophie hédoniste, qui constitue le corps de son projet de contre-histoire de la philosophie.

Le succès de l’université populaire conduit Michel Onfray à augmenter sensiblement ses passages dans les émissions des radios et télévisions, passant d’une vingtaine d’apparitions par an au mieux avant 2002, à une apparition minimum par semaine depuis.