Valérie Plante, “Cheap shot” le 4e jour après avoir été élu

Valerie Plante
Valerie Plante
Valérie Plante
Valérie Plante

La “Cheap shot”

Il aura fallu seulement 4 jours après sont élection pour que Valérie Plante élue à la tête de la mairie de Montréal joue la carte de l’élue surprise par un budget déficitaire laissé par le parti précédent. Bonjour les promesses électorales! Ah ah ah aux électeurs qui ont cru en la fille du père Noël. Toujours aussi nigaud à voter pour les fausses promesses.

Et fort à parier que ce n’est qu’un début. Citoyens, vous avez ce que vous méritez. Vous avez remplacé un maire qui a relevé la ville par la fille du père Noël. Envoyez vos cartes de souhaits maintenant. Ho ho ho ho ho ho ho

Envoyez vos cartes de souhaits maintenant. Ho ho ho ho ho ho ho

“Cheap shot” parce que

Nous sommes dans un contexte de coupures à répétition, d’austérité supposée et de besoin criant ignoré. Est-ce raisonnable de croire que Denis Coderre aurait relevé la ville du pillage de ces successeurs en seulement un mandat? Les BIXI, la formule E, etc. ça allume des lumières? Prétendre prendre le contrôle de la ville de Montréal sans s’attendre à y trouver un déficit c’est comme croire une péripatéticienne qui termine sa visite et vous dit qu’elle est vierge. C’est d’une utopie malaisante.

Prétendre prendre le contrôle de la ville de Montréal sans s’attendre à y trouver un déficit c’est comme croire une péripatéticienne qui termine sa visite et vous dit qu’elle est vierge. C’est d’une utopie malaisante.

Coupables par association

Les médias répètes sans cesse que les électeurs sont cyniques envers les politiciens dus à leurs comportements et agissements et qu’ils n’ont plus de crédibilité. J’ajouterais qu’il y a de quoi être cynique avec les électeurs face à leur amnésie périodique lorsque vient le moment des élections. C’est à se demander à quoi ça leur sert de râler à tout vent.

il y a de quoi être cynique avec les électeurs face à leur amnésie périodique lorsque vient le moment des élections. C’est à se demander à quoi ça leur sert de râler à tout vent.

 

 

 


Valérie Plante, qui avait d’abord présenté un cadre financier équilibré pour ses engagements électoraux, le 19 octobre dernier, prévoit maintenant un manque à gagner annuel de 20 millions de dollars pour financer ses promesses.

Source: La Vérif : un cadre financier non équilibré et incomplet pour Valérie Plante | La vérif | ICI.Radio-Canada.ca


Élue dimanche dernier à la tête de Montréal, Valérie Plante aura un début de mandat difficile puisqu’elle vient de découvrir un trou de 358 millions dollars dans le budget de la Ville.

Source: La nouvelle mairesse de Montréal hérite d’un budget déficitaire | ICI.Radio-Canada.ca


Bienvenue à l’hôtel de ville!

Source: L’administration de Valérie Plante face à un trou budgétaire de 358 millions $

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.