Les merdias capitalistes vs Donald Trump

Donald Trump

Les merdias capitalistes, propriété des oligarchies mondiales, salopes le président des États-Unis pour saboter sa campagne en vue des prochaines élections.

Trump se sert de twiter pour passer ses messages. Les merdias conventionnels démocrates sont frustrés que le contrôle du message leur échappe. Ils ont écœuré ce président 2 ans avec l’histoire des Russes pour que ça finisse en cul-de-sac. Maintenant en période d’élection, les revanchards vont le trainer dans la boue “ad nauseam” en espérant crinquer contre lui la base démocrate et républicaine de matante frustrée du pénis.

Ce n’est que le début des saloperies oligarchiques capitalistes auquel nous allons assister d’ici la fin des élections. Vite, en remplacement, un président pantin du capitaliste sauvage qui va transformer les frontières en passoire, le capitaliste a besoin de cheap labour à volonté pour finir d’écraser la classe moyenne qui peine à respirer.

Ce nouveau président, comme pour un précédent, pourra être poursuivi pour abus de pouvoir et jeux sexuelles avec une stagiaire, se parjurer publiquement, se ruiner en frais d’avocat et terminer sa carrière à la tête du pays avec comme cadeau de retraite une fondation qui a reçu 400 millions en dons.

C’est cool, ça fait vendre du papier et détourne l’attention des vrais problèmes du peuple et ses réalités pénibles, par exemple l’appauvrissement constant du pouvoir d’achat des petits épargnants.