Harjit Sajjan, le gouvernement fédéral du Canada et la religion

Jesus, Take the Wheel

Le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan. Photo : La Presse canadienne/Fred Chartrand
Le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan. Photo : La Presse canadienne/Fred Chartrand

Jesus, Take the wheel

M. Harjit Sajjan est l’actuel ministre responsable de la politique de défense et des Forces armées au sein du gouvernement fédéral du Canada. Il est à la tête du ministère de la Défense nationale.

Il est un immigrant en provenance de la république de l’Inde et de religion Sikhisme. La république de l’Inde est un pays laïque miné par des conflits intercommunautaires entre les différentes confessions (hindouisme, islam, christianisme, sikhisme, bouddhisme, etc.). Le pays est en proie à de fréquents et violents actes terroristes.

Les croyances religieuses de M. Sajjan sont encrées profondément, du moins, suffisamment pour porter ostentatoirement le ruban alors qu’il occupe ses fonctions officielles et représente le Canada. Cela porte à réfléchir au moment où sous sa direction Ottawa envisage une hausse des dépenses militaires.

Un appliquant qui postule pour un emploi en garderie est sujet à une enquête criminelle pour la protection des enfants. En cette époque où les guerres religieuses pilules dans le monde, considérant la complexité des alliances militaire, serait-ce un bon moment pour soumettre nos représentants à un examen psychologique mesurant l’impact de leurs croyances religieuses sur leurs choix et raisonnements? Il s’agit d’un pays et sa nation…